Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Y a-t-il une vraie différence entre un bâtiment basse consommation et une maison passive ?

Y a-t-il une vraie différence entre un bâtiment basse consommation et une maison passive ?

Vous entendez parler de maison passive et de maison basse consommation sans savoir ce qui les distingue réellement. Ces deux types de maisons sont pourtant bien différentes, car si les principes de conception sont similaires, la maison passive se passe totalement de chauffage, tandis que la maison BBC entraîne une réduction de la consommation énergétique.

Y a-t-il une vraie différence entre un bâtiment basse consommation et une maison passive ?

Sommaire

La maison passive implique l’absence de chauffage

Dans une maison passive, on doit en principe se passer de chauffage. Elle peut être équipée d’un poêle pour les périodes les plus froides de l’année, mais l’orientation et les installations faites dans la maison doivent permettre de se passer de chauffage. Les économies d’énergie sont donc maximales et l’impact environnemental de la maison s'en trouve réduit au maximum. Sachez également qu’il existe des labels : Maison Passive (« Passivhaus », en VO) et BEPAS (Bâtiment à Énergie Passive). Enfin, si vous souhaitez faire construire une maison passive, nous ne saurions trop vous conseiller de faire appel aux services d’un constructeur : 

  • Reconnu.
  • Spécialisé dans la construction de ce type de logements et qui n’en soit pas à son coup d’essai.

Les critères de construction d’une maison passive

Pour pouvoir se passer entièrement de chauffage, la construction d’une maison passive doit évidemment respecter plusieurs critères incontournables :

  • Tout commence par l’orientation, qui doit permettre d’exploiter au maximum les apports solaires, limitant ainsi le recours à la lumière et au chauffage. La répartition des pièces répond à une orientation précise, les pièces à vivre doivent bénéficier de grandes baies vitrées et la maison aura un toit plat, idéalement équipé de panneaux photovoltaïques.
  • Il est recommandé de recourir à des matériaux respectueux de l’environnement pour l’isolation. La maison passive doit être étanche à l’air et l’isolation sera réalisée par l’extérieur des murs, ce qui limite les ponts thermiques.
  • En plus des larges surfaces vitrées, les fenêtres et les portes doivent être également étanches. Celles qui sont posées côté nord doivent être en triple vitrage pour de meilleures performances.
  • L’installation d’une VMC double flux est indispensable, car il éjecte l’air vicié et fait entrer de l’air neuf à l’intérieur et l’échangeur thermique permet de récupérer la chaleur de l’air sortant pour conserver une température stable. Associé au puits canadien, vous renforcez alors le confort thermique et diminuez d’autant la consommation énergétique de la maison.
  • Le choix des appareils électroménagers devra être orienté vers des classe A, tout comme les ampoules qui seront des LED ou classées basse consommation.
Bon à savoir

Assurez-vous que le constructeur de la maison passive a l’habitude de faire réaliser des tests de performance aux maisons qu’il a construites pour garantir les bonnes pratiques lors de la construction.

La maison BBC implique des performances énergétiques

La maison basse consommation obtient le label BBC (bâtiment basse consommation) et elle est encadrée par des normes strictes. Elle présente des performances énergétiques moins ambitieuses que celles d’une maison passive, dans la mesure où il n’est pas ici question de se passer de chauffage. En revanche, la consommation annuelle est plafonnée à 50 kW/m²/an en ce qui concerne le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’auxiliaire de ventilation, l’éclairage et la climatisation. L’étanchéité est également un critère encadré, puisque lors de la construction, l’entrepreneur devra pratiquement supprimer les ponts thermiques. Notez que la maison basse consommation est généralement moins onéreuse lors de la construction, notamment grâce au choix des matériaux. En moyenne, une maison BBC est 20 % moins chère qu’une maison passive, mais les économies seront plus importantes sur une maison passive à long terme.

Les caractéristiques d’une maison basse consommation

Les critères de construction d’une maison basse consommation se rapprochent de ceux d’une maison passive, avec moins de contraintes cependant. Notez que sur une maison BBC, les menuiseries (portes et fenêtres) doivent être parfaitement étanches et les fenêtres doivent être larges et lumineuses pour permettre à la lumière et à la chaleur du soleil de passer. Cela permet des économies de chauffage et d’électricité. De plus, si la maison n’est pas censée se passer de chauffage, on préconise l’installation d’un poêle à granulés ou à pellets de bois. De même, on peut installer un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire pour réaliser des économies d’énergie encore plus importantes.

Bon à savoir

Des tests sont réalisés par des agences agrées pour déterminer si la maison peut ou non obtenir le certificat BBC.

Plus de conseils :