Rechercher un article

Autoconsommation : comment produire son électricité ?

Autoconsommation : comment produire son électricité ?

L’autoconsommation vous permet de réaliser des économies d’électricité, tout en ayant la garantie d’avoir recours à une énergie gratuite, naturelle et renouvelable. Pour cela, vous devez installer le matériel indispensable et réaliser quelques démarches auprès de votre fournisseur d’énergie.

L’autoconsommation : produire sa propre énergie et la consommer

L’autoconsommation désigne la possibilité de produire sa propre énergie et de la consommer pour son usage domestique. Cette possibilité est offerte à tout le monde, même les particuliers, à condition de s’équiper comme il se doit. Si vous produisez vous-même votre électricité, celle-ci peut être consommée intégralement par vous-même ou vous pouvez la revendre à un fournisseur d’énergie, et le prix sera alors fixé selon votre installation. L’énergie produite dans le cas de l’autoconsommation provient systématiquement de sources naturelles et renouvelables, à savoir le soleil, l’air ou l’eau.

Produire de l'électricté avec des panneaux photovoltaïques

La méthode la plus répandue reste les panneaux photovoltaïques, qui vous permettent donc de produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire. Ces panneaux sont en effet faciles à installer sur le toit de votre maison ou dans votre jardin, leur encombrement est très limité et ils s’intègrent facilement dans votre environnement. Sans compter les aides financières avantageuses qui ont boosté l’installation de ces panneaux photovoltaïques, ainsi que les derniers modèles davantage performants et fiables, qui entraînent un meilleur rendement. Notez que ces panneaux solaires vous permettent de réduire votre facture d’électricité, mais également de consommer une énergie naturelle et renouvelable, le soleil étant une énergie gratuite et non polluante, ce qui en fait une source d’énergie prisée. Prévoyez en moyenne 11 000 € pour l’installation d'un tel système.

Bon à savoir

Dans le cas de l’autoconsommation avec panneaux photovoltaïques, le réseau d’électricité national prend le relais en l’absence d’énergie solaire.

Les démarches à prévoir pour basculer sur l’autoconsommation

Une fois vos panneaux solaires installés sur le toit de votre maison ou dans votre jardin, vous devez effectuer quelques démarches afin de demander le raccordement de vos panneaux solaires. Vous allez donc commencer par déclarer l’installation de vos panneaux solaires à la mairie, puis vous allez faire une demande de raccordement en ligne en renseignant quelques informations à ENEDIS :

  • Le plan de situation.
  • Le plan de masse.
  • Les numéros de section et de parcelle.
  • Le mandat d’autorisation d’urbanisme.
  • La surface de production.
  • La technique employée.
  • La description des onduleurs.
  • La puissance crête en intégration au bâti.
  • Des photos de l'endroit où est prévue l’installation.
  • Les emplacements du compteur et du disjoncteur.
  • Le type de raccordement souhaité.
  • La puissance du compteur et puissance maximale.
  • Le numéro de PDL qui figure sur vos factures.
  • Les coordonnées de l’installateur.
  • Une copie de votre pièce d’identité.

Vous devrez par la suite adresser un chèque à ENEDIS qui va réaliser le raccordement et la mise en service de votre installation.

Bon à savoir

Il est recommandé de réaliser des travaux d’isolation en même temps que l’installation d’un système de production d’énergie. Cela va vous permettre de réaliser des économies de chauffage, en plus des économies d’électricité.

Autoconsommation d’électricité : devenir autonome

Si l’autoconsommation présente l’intérêt majeur de diminuer vos factures d’électricité, cette méthode présente quand-même quelques inconvénients que vous devrez étudier avant de vous lancer. Tout d’abord, le matériel, que vous installerez, représente un certain coût malgré les aides accordées à certains propriétaires : il faut prévoir en moyenne 11 000 € pour l’installation de panneaux photovoltaïques. L’achat d’une batterie permettant de stocker l’énergie accumulée grâce à votre production peut s'avérer indispensable. Vous devrez donc là encore réaliser un autre investissement, mais c'est cette batterie qui vous permettra pourtant de devenir entièrement autonome face aux fournisseurs d’énergie. Pensez également au fait que votre production ne va pas forcément correspondre à votre consommation réelle. En effet, vous aurez surtout besoin d’énergie l’hiver, tandis que la production solaire aura lieu essentiellement en été.

Bon à savoir

Il est bien évident que la production d’électricité est tributaire de la météo, à savoir du soleil ou encore du vent si vous optez pour un système éolien. Cela ne permet pas forcément de produire quotidiennement et toute l’année la même quantité d’électricité.

Plus de conseils :