Rechercher un article

LCA-FFB réclame un PTZ sur tout le territoire pour relancer les ventes de maisons neuves

LCA-FFB réclame un PTZ sur tout le territoire pour relancer les ventes de maisons neuves

Le nouveau président du syndicat marche dans les pas de son prédécesseur et plaide pour un retour des aides au logement, Prêt à Taux Zéro et APL accession, afin de favoriser l’accession à la propriété.

LCA-FFB réclame un PTZ sur tout le territoire pour relancer les ventes de maisons neuves

Plaidoyer pour une politique du logement favorable à l’accession

Lors de sa Convention Nationale réunissant plus de 400 professionnels, le nouveau président de LCA-FFB, Grégory Monod, a appelé le gouvernement à revenir à des mesures fortes et à rétablir les aides au logement telles qu’elles étaient avant l’an dernier à savoir un prêt à taux zéro identique sur tout le territoire et l’APL Accession. Il a établi, chiffres à l’appui, l’impact direct et rapide de la réforme des aides publiques qui s’est traduit par une dégradation sur l’ensemble du secteur du logement :

  • Recul de 4,5 % des mises en chantier.
  • Contraction de 6,3 % des permis de construire.
  • Chute de 11 % des ventes de l’individuel diffus et groupé.
  • Diminution des ventes de 1,2 % du logement collectif.
  • Chute, à moyen terme, de 4 % des mises en vente pour l’individuel groupé et le logement collectif.

Gregory Monod a également souligné l’ampleur des reculs dans les zones B1 et C où la distribution du PTZ a chuté de 47 %, obligeant les primo-accédants à renoncer à leur projet.

Convention LCAFFB printemps 2019
De droite à gauche : Grégory Monod, nouveau président, Patrick Vandromme, ancien président et Jacques Chanut, président de la FFB. © DR

Les aides au logement ne représentent pas un effet d’aubaine. Ils constituent à l’inverse un levier essentiel pour le passage à l’acte des ménages. Si la suppression des aides en 2020 en zones B2 et C était confirmée, c’est le blocage définitif du parcours résidentiel des plus modestes qui est à craindre ».

Grégory Monod, président de LCA-FFB.

Pour une politique lisible et durable du logement

Le nouveau président a rappelé qu’il ne peut y avoir de réponse unique à des enjeux, à des besoins, à des attentes et à des aspirations qui sont par nature  très contrastés selon les contextes territoriaux et qu’il faut se méfier des approches trop simplificatrices opposant les zones dites tendues aux zones dites détendues dans lesquelles la construction neuve serait totalement inutile, et qu’il est nécessaire de conduire des politiques qui associent construction neuve et revitalisation des tissus existants. Aussi a-t-il demandé un zonage pragmatique qui privilégie le projet et le contexte. Une demande qui semble avoir été écoutée, le ministre du Logement, Julien Denormandie, présent par vidéo interposée, a promis d’engager une réflexion profonde de zonage des aides au logement.

Bon à savoir

Sur la future Règlementation Environnementale 2020, E+C-, LCA-FFB demande au gouvernement un délai supplémentaire pour s’assurer de sa soutenabilité technique et économique, de nombreuses incertitudes existent sur la prise en compte du carbone dans la construction.