Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quel raccordement pour une maison neuve ?

Raccorder une maison à la distribution d’eau, d’électricité et, entre autres, d’Internet, est une étape indispensable lorsque l’on construit sa future habitation. Budget, délais et procédés, on fait le point avec vous !

Quel raccordement pour une maison neuve ?

Sommaire

Comment raccorder une maison neuve ?

Par définition, une maison, qui n’est pas construite, n’est pas encore raccordée. Dans tous les cas, votre maison doit être reliée aux différents réseaux. Cependant, la facilité de ces démarches et des travaux de raccordement va dépendre de la situation de votre future maison.

Si vous avez acheté votre terrain dans un lotissement, il est viabilisé, ce qui vous permet de réaliser les raccordements très facilement, les boîtiers et compteurs sont d’ailleurs déjà préinstallés.  En revanche, si vous avez acheté un terrain quelque peu isolé, vous devrez sûrement viabiliser votre parcelle afin de pouvoir vous connecter à tous les réseaux de distribution.

Bon à savoir

Viabiliser votre terrain comprend d’obtenir un certificat d’urbanisme pré-opérationnel, de faire les demandes auprès des réseaux de distribution et de faire les travaux de raccordement (creuser des tranchées, installer les compteurs, etc.)

Construire sa maison : quels sont les raccordements à prévoir ?

Construire une maison, ça n’est pas uniquement gérer le bâti par l’entreprise que vous avez choisie. Il y a également des démarches administratives à prévoir, mais également des raccordements à faire installer, afin de pouvoir habiter normalement dans votre nouveau logement.

En construisant une maison neuve, vous devrez vous raccorder à différents réseaux de distribution de la ville : l’eau, l’électricité, le gaz, la téléphonie et Internet. Elle devra aussi rejoindre les tuyaux d’assainissement et de traitement des eaux usées, ce qui n’est pas le cas si votre terrain n’est pas viabilisé.

Bon à savoir

Chacun des raccordements demandent des délais de plusieurs semaines avant que le dossier ne soit accepté. Pensez donc à vous y prendre en avance, afin de ne pas devoir stopper votre chantier en attendant l'acceptation de votre demande.

Quelles démarches faut-il faire pour raccorder votre maison ?

Ce qui rend la tâche compliquée lorsque l’on veut raccorder sa maison, c’est la pluralité des démarches à réaliser, parce que ces différentes distributions sont gérées par différents prestataires. Vous devrez donc faire votre demande de raccordement à tous ces distributeurs :

  • GrDF, Total Énergies ou Engie pour le gaz, en fonction du distributeur que vous choisissez ou qui s’occupe de votre secteur.
  • Enedis, Engie ou Total Énergies pour l’électricité. Notez que c'est Enedis qui sera en charge des branchements électriques de votre future maison.
  • SUEZ, Engie ou Eau par Sélectra pour l’eau.
  • Orange, Bouygues, SFR... pour la téléphonie et Internet.

Pour savoir quel est le distributeur qui couvre le secteur de votre future maison neuve, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, ceux-ci pourront non seulement vous orienter vers les différents distributeurs, mais également vous renseigner sur les pièces justificatives à joindre à votre dossier de demande de raccordement.

Bon à savoir

Si vous avez le choix parmi différents concurrents pour le raccordement Internet/téléphonie, l’électricité et le gaz, vous ne pouvez pas choisir votre distributeur d’eau et vous devrez vous contenter de celui qui couvre votre secteur.

Qu'est-ce que l'attestation de conformité Consuel ?

Lorsque vous construisez ou rénovez entièrement votre maison, vous installez (ou réinstallez) entièrement le réseau électrique de celle-ci. Ces travaux sont encadrés par la loi et des organismes gouvernementaux, notamment par le Consuel, le « Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Electricité ». Cette organisation est une association à but non lucratif reconnue d'utilité publique qui délivre des attestations de conformité et de sécurité, documents indispensables à obtenir pour mettre sous tension le nouveau réseau écletrique des particuliers dans le cadre d'une rénovation ou d'une construction neuve.

Solliciter le Consuel est donc la dernière étape pour mettre en marche votre réseau électrique, après l'avoir raccordé au réseau public. C'est votre distributeur qui va vous demander une telle attestation, qui doit être remplie et signée par le professionnel qui a réalisé les travaux d'électricité. En remplissant ce document Cerfa, celui-ci va attester que son installation électrique respecte bien toutes les normes de sécurité et de modernité en vigueur au moment des travaux. Dans le cadre d'une rénovation, il doit également certifier que les parties rénovées, le réseau éclectrique et les anciennes parties sont compatibles entre elles. 

Bon à savoir

Si des non-conformités sont relevées par le Consuel, le professionnel devra alors corriger les problèmes relevés. Ce n'est pas sytématique, mais le Consuel peut également demander à effectuer une visite du chantier pour s'assurer de visu de la conformité des installations déclarées.

Combien ça coûte de faire raccorder sa maison ?

Ici aussi, cela va dépendre de l’état de votre terrain. Si celui-ci n’est pas viabilisé, vous devrez alors ajouter à votre facture totale les travaux de viabilisation. Pour ce qui est des raccordements seuls, vous devrez compter :

  • Le raccordement aux réseaux de gaz coûtera entre 500 et 1 000 € en fonction de l’état de votre terrain et des tuyaux.
  • Le raccordement télécom coûte entre 100 € et 150 €, en fonction du distributeur choisi.
  • Pour installer l’électricité dans votre maison neuve, comptez entre 500 € et 1 000 € également.
  • Pour le gaz, le budget à prévoir sera situé entre 500 € et 1 500 €.

Pour compter sur une fourchette haute, vous devrez donc prévoir une enveloppe de  3 650 € au maximum, sauf cas exceptionnels, sans compter les coûts de viabilisation si votre terrain est isolé des tuyaux de raccordement ou que les rejoindre est compliqué.

Plus de conseils :