Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quel revêtement de toiture choisir pour réaliser des économies sur la construction de votre maison ?

Quel revêtement de toiture choisir pour réaliser des économies sur la construction de votre maison ?

La toiture d’une maison en construction représente un poste de dépenses relativement important, ce qui signifie également que le choix du matériau peut vous permettre des économies importantes. Mais tenez compte du rapport qualité/prix avant de vous lancer dans un revêtement de toiture.

En cours de chargement...

La toiture en shingle : la moins onéreuse de toutes pour votre construction

Si votre choix doit se tourner vers la moins chère de toutes les toitures, sachez que le shingle reste le revêtementle plus abordable de tous. Son prix tourne autour de 10 à 20 €/m², mais l’inconvénient majeur est son manque de solidité. On estime qu’une toiture en shingle devra être changée au bout de 20 à 25 ans maximum, ce qui est relativement peu. Enfin, notez que ce matériau est peu utilisé pour une habitation, car il est léger et pas assez robuste. Si vous devez faire des économies, optez plutôt pour une toiture en shingle pour une cabane de jardin ou un garage.

La toiture en zinc reste bon marché

La toiture en zinc est également abordable, puisque l’on doit prévoir environ 30 à 60 €/m². Cependant, à l’image du shingle, les constructeurs ont tendance à déconseiller l’utilisation du zinc pour la toiture d’une habitation, il est là encore destiné plutôt à des constructions annexes comme un abri de jardin ou un garage. Si vous souhaitez quand-même une toiture en zinc pour votre maison, vous pouvez alors vous tourner vers un alliage zinc-cuivre-titane, qui rendra la toiture plus résistante.

La toiture en bac acier : le meilleur rapport qualité/prix

Pour la toiture de votre maison, le meilleur choix en termes de rapport qualité/prix reste la toiture en bac acier. Son prix se situe autour de 30 à 70 €/m², et ce matériau présente l’avantage d’être particulièrement solide, ce qui lui confère une excellente longévité. On relève cependant un inconvénient qu’il convient de prendre en compte : le bac acier présente une isolation phonique qui n’est pas la plus performante, et vous pouvez être confronté(e) à des problèmes de condensation. Faites donc le point avec le constructeur pour connaître les différents types de toiture bac acier, car certaines sont de meilleures qualités que d’autres.

Bon à savoir

Tenez compte de la facilité à rénover la toiture, car une telle rénovation coûte en moyenne :

  • 40 à 170 €/m² pour la couverture.
  • 40 à 150 €/m² pour l’isolation du toit.
  • 60 à 150 €/m² pour la charpente.

Sans oublier la dépose du revêtement actuel, qui coûte 20 à 25 €/m².

La toiture en tuiles : la plus facile à rénover

Si la toiture en tuiles, composées de terre cuite ou de béton, n’est pas la moins onéreuse, elle présente cependant un atout indéniable : elle est la plus facile à rénover. Son prix tourne autour de 30 à 80 €/m² selon le type de tuiles : tuiles canal, tuiles à emboîtement ou tuiles plates. La toiture en tuiles est donc trois fois plus cher que la toiture en shingle, mais si vous devez être amené(e) à la rénover, cela vous coûtera moins cher. Il est en effet facile de remplacer des tuiles, le prix de la main d’œuvre est donc considérablement réduit, sans compter qu’en cas de tuiles abîmées, il est possible de ne changer que celles qui ont été endommagées, sans changer l’intégralité du toit. C’est un paramètre à prendre en compte si vous vivez dans une région par exemple sujette aux chutes de grêle, connues pour endommager les toitures.

Quel matériau pour la charpente ?

Pour construire une toiture, il faut choisir un revêtement pour la couverture, mais également un matériau pour la charpente, qui constitue la structure du toit. Il existe différents types de charpente :

  • La charpente à fermette, qui est la moins onéreuse. Elle est fabriquée de façon industrielle avec des planches compressées.
  • La charpente traditionnelle est connue pour être très robuste mais elle est assez onéreuse car sa fabrication est artisanale.
  • La charpente en lamellé collé est fabriquée à partir de lamelles de bois collées entre elles. Elle est utilisée pour les charpentes complexes et est également réputée pour sa solidité, bien qu’elle soit assez chère.

Lorsque vous savez vers quel type de charpente vous tourner, vous pouvez alors choisir un matériau : le bois, le métal ou le béton.

Bon à savoir

Notez que le constructeur impose parfois le choix de la charpente en fonction de la localisation, des caractéristiques de la future maison et des contraintes liées à la construction.