Construire une annexe dans mon jardin pour la louer, c’est possible ?

05 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Construire une annexe habitable dans votre jardin peut être une solution pour donner un peu d’indépendance à l’un de vos enfants ou même d’y loger un locataire. Mais comment se passe la construction de ces biens ? Quelles autorisations faut-il ?

Image
Construire annexe de jardin pour la louer
Pour pouvoir louer facilement votre annexe, pensez à aménager une entrée séparée pour votre locataire. ©Deyangeorgiev

Sommaire

Est-ce possible de louer une annexe située dans mon jardin ?

Aucune loi ne vous interdit de transformer une partie de votre logement en appartement, de louer une chambre chez vous ou encore de construire une annexe dans votre jardin afin de la louer.

D’ailleurs, c’est une construction assez courante chez les personnes qui ont un grand jardin mais qui n’en profitent plus assez et qui veulent en tirer un petit complément de revenus.

Construire un studio ou une annexe dans votre jardin afin d’y loger un de vos enfants en quête d’indépendance ou même un locataire est tout à fait possible, même si pour cela vous devrez concéder une partie de votre jardin et respecter plusieurs règles.

Certaines sociétés peuvent vous proposer des studios de jardin clé-en-main, à installer chez vous, sur le modèle des maisons en kit ou des tiny house.

Quelles sont les choses à savoir avant de vous lancer ?

Avant de vous lancer dans le projet de construction d’une annexe de jardin que vous mettrez à louer, vous devez savoir que si vous souhaitez réaliser une location de longue durée, la dépendance devra comprendre tout ce qu’il faut pour pouvoir vivre, pour que la cohabitation avec votre futur nouveau voisin et locataire se fasse sans que chacun n’empiète sur l’espace de l’autre. Votre annexe devra donc comprendre une cuisine équipée, une salle de bains fonctionnelle, une chambre/un salon… Tout ce qu’il faut pour vivre bien quotidiennement ! Si vous souhaitez n’y installer qu’une chambre, alors il vous sera difficile de louer à un inconnu et de manière prolongée votre espace, car ledit locataire devra utiliser vos sanitaires et votre cuisine… Ce qui n’est pas très confortable, ni pour vous, ni pour lui.

Si vous souhaitez une totale indépendance pour votre locataire (et louer plus facilement cette annexe !), prévoyez également une entrée séparée de la vôtre, pour qu’il puisse aller et venir comme bon lui semble, sans passer par ou devant chez vous.

Enfin, comme toute construction, vous devrez, avant de commencer, consulter le PLU éventuellement en vigueur dans votre commune. Celui-ci pourrait vous imposer des matériaux, superficies ou orientation en fonction de votre commune.

Annexe de jardin : déclaration de travaux ou permis de construire ?

Le type d’autorisation d’urbanisme requise va dépendre de l’ampleur de votre projet. Si votre dépendance fait entre 5 et 20 m², et hors cas particuliers imposés par le PLU en vigueur dans votre commune, une déclaration préalable de travaux sera suffisante.

Au-delà de 20 m², vous devrez déposer une demande de permis de construire afin de construire votre dépendance.

Pour que la dépendance soit confortable et habitable par tout type de locataire, prévoyez au moins 2,50 m de hauteur sous plafond.

Comment raccorder mon annexe de jardin ?

Pour que cette nouvelle surface soit parfaitement habitable, celui-ci doit être raccordée à l’eau, au tout-à-l’égout, à l’électricité, au gaz et aux Télécoms.

Vous devrez donc anticiper ce pan des travaux avant même leur démarrage, puisque le raccordement devra être prévu au moment de la construction des fondations de votre dépendance. Vous devrez prévoir les tranchées menant de votre annexe jusqu’aux compteurs de votre maison et aux points d’eau et respecter les normes d’enfouissement des câbles.

C’est une partie très technique et spécifique de votre chantier de construction, nous vous conseillons donc, à moins que vous soyez vous-même un professionnel, de vous faire accompagner par des experts au moins pour ce pan. Cela vaut à la fois pour le raccordement de l’annexe aux différents réseaux, mais également pour l’installation des canalisations, du tableau électrique, etc.

La norme P98-331 préconise des distances spécifiques entre les réseaux d’un même terrain. Si votre annexe est trop proche du réseau principal de la maison, il faudra peut-être revoir votre projet.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !