Comment vendre sa maison pour faire construire ?

Si vous êtes déjà propriétaire de votre logement et que vous avez le projet de faire construire votre prochaine maison, la vente de votre logement actuel doit être bien préparée. De la souscription du crédit à la mise en vente du bien, prenez le temps de suivre quelques étapes.

Faire construire sa maison en étant déjà propriétaire

Si vous avez prévu de faire construire votre maison et que vous devez vendre votre logement actuel, il peut s’avérer compliqué de savoir par quel bout prendre ce projet. Si vous vendez avant que votre maison soit construite, vous allez alors rencontrer plusieurs difficultés, à commencer par le fait de devoir trouver un logement temporaire, de transition, en sachant qu’une construction dure environ entre 8 et 18 mois. De plus, si vous vendez à un prix inférieur à ce que vous avez estimé, cela va fragiliser votre dossier de demande de prêt et le financement de votre nouvelle maison. Il est donc généralement plus facile et plus raisonnable de vendre pendant la construction de la maison. Cela va permettre de limiter les problèmes de logement et donc de limiter les dépenses supplémentaires, et votre demande de prêt sera facilitée.

Bon à savoir

La construction d'une maison dure environ entre 8 et 18 mois

Pensez au prêt immobilier achat-revente

Également appelé prêt-relais, il s’agit d’un prêt proposé par la banque et qui s’adresse précisément aux propriétaires souhaitant acheter ou faire construire un nouveau logement alors qu’ils n’ont pas encore vendu leur logement actuel. Avec ce type de prêt, la banque vous avance les fonds nécessaires pour le financement de votre nouvelle maison en construction, en attendant que l’ancien logement soit vendu. Ce crédit-relais est généralement accordé pour une période de 12 à 24 mois, ce qui correspond au délai durant lequel vous pouvez à la fois faire construire la maison et vendre le logement actuel. Une fois que la vente de ce logement est effective, vous pouvez alors rembourser le prêt achat-revente. Notez qu’avec ce type de prêt, la banque ne vous accorde pas le montant égal à celui du logement que vous mettez en vente. Elle prévoit une marge de sécurité car le bien peut être vendu à un prix inférieur à celui estimé. De plus, le remboursement peut s’effectuer de deux façons différentes :

  • Soit vous remboursez les intérêts et la prime d’assurance chaque mois.
  • Soit vous ne remboursez que la prime d’assurance chaque mois, et à l’échéance du prêt, vous remboursez les intérêts et le capital emprunté.

Bon à savoir

Généralement, la banque prête entre 60 et 80 % de la valeur du bien immobilier mis en vente.

Le crédit immobilier jumelé pour compléter le prêt-relais

Il peut arriver que le montant du crédit-relais suffise à financer la construction de la nouvelle maison, et donc ce prêt seul suffit. Mais généralement, le prix de la construction est supérieur au prix de vente du logement actuel, et cela nécessite donc la souscription d’un autre prêt supplémentaire, qui va compléter le financement du projet de construction. Ce crédit s’appelle le crédit jumelé. Cela signifie que vous avez souscrit deux prêts distincts :

  • Le prêt-relais estimé entre 60 et 80 % du prix du logement à vendre.
  • Et le prêt jumelé, complémentaire, qui correspond à la différence entre le prêt-relais et le prix de la construction de la nouvelle maison.

Exemple

  • Vous vendez un logement dont le prix est fixé à 200 000 €.
  • Votre nouvelle maison en construction va vous coûter 250 000 €.
  • La banque accorde un prêt-relais de 160 000 €, soit 80 % du prix de vente.
  • Elle vous accorde en complément, un prêt jumelé de 90 000 €.

Construire et revendre sa maison : quel est le bon moment ?

Enfin, il est indispensable de choisir le bon moment pour vendre. Si vous obtenez un prêt-relais, autant attendre que vous ayez une date d’emménagement qui soit fiable et prochaine. Sinon, sachez qu’un projet de construction dure plus ou moins une année, mais cela peut s’étendre entre 8 et 18 mois. Ce délai comprend la conception du projet, le dépôt du permis de construire, le délai de recours des tiers, et les travaux de construction en tant que tel. Le bon moment pour vendre correspond généralement au moment où les travaux débutent, ce qui laisse moins d’un an aux vendeurs pour conclure la vente. L’idéal est de faire coïncider la vente du logement avec l’emménagement dans la nouvelle maison, mais ce n’est pas toujours possible, il est donc fréquent de connaître un décalage de quelques mois. Mais pour éviter de devoir vivre à l’hôtel ou de retourner chez vos parents, vous pouvez prévoir un décalage de la signature de l’acte de vente chez le notaire, ou encore demander à l’acquéreur d’accepter un différé de jouissance du bien.

Bon à savoir

Avec un différé de jouissance, l’acquéreur accepte que vous restiez dans votre ancien logement dont il est devenu le propriétaire. Il peut soit accepter que vous l’occupiez à titre gracieux, soit vous prévoyez le versement d’une indemnité chaque mois à titre compensatoire.