LA RE2020, la nouvelle norme de construction

11 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Initialement prévue au 1er janvier 2021, cette fois, la RE2020 est bien entrée en vigueur. Plus exigeante que la RT 2012, elle impose des règles plus strictes aux constructions neuves, y compris les maisons individuelles, pour respecter l’environnement.

Image
La RE 2020 impose aux habitations de produire plus d'énergie qu'elles n'en consomment. ©Esbobeldijk
La RE2020 impose aux habitations qu'elles produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment. ©Esbobeldijk

Sommaire

Qu’est-ce que la RE2020 ?

La RE2020 ou Réglementation Énergétique 2020, est la nouvelle charte thermique et environnementale pour les bâtiments neufs. Pour les bâtiments publics, elle est rentrée en vigueur en 2020, tandis que pour les habitations privées, elle est appliquée depuis le 1er janvier 2022.

Elle vise à réduire l’impact environnemental des immeubles, maisons et bâtiments, qui représentent une grande part de la pollution du pays.

Son but est non seulement de réduire les émissions des gaz à effet de serre des bâtiments pendant qu’ils existent, mais également au cours de leur construction. Cette réglementation permet également aux habitants de ces logements neufs un meilleur confort thermique et une baisse drastique de leurs factures énergétiques.

En résumé, la RE2020 fixe 3 grands axes :

  1. Construire des bâtiments qui consomment moins et qui consomment des énergies plus vertes.
  2. Diversifier les modes de construction et les matériaux respectueux de l’environnement. 
  3. Rendre plus confortables les habitations, notamment en cas de grande chaleur.

Le but de la RE2020 est également de contrer l’existence des « passoires thermiques » en ponctuant les villes de bâtiments à énergie positive.

Quelles sont les évolutions entre la RT 2012 et la RE2020 ?

Là où la RT 2012 avait été faite pour réduire les émissions de gaz à effet de serre par les bâtiments en leur imposant une consommation maximale de 50 kWh/m²/an, entre autres conditions, la RE2020, elle, veut que les bâtiments produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment et qu'ils ne dépassent pas une dépense d’énergie de 12 kWh/m²/an.

De plus, la RE2020 élargit ses conditions de contrôle de la consommation. : la RT 2012 se basait sur le chauffage, la production d’eau chaude, l’électricité et le mode de refroidissement, la RE2020 va également contrôler l’impact environnemental de la construction et des matériaux, mis également à l’impact des appareils ménagers et électroniques qui seront utilisés dans la maison.

Pour que la maison produise plus d’énergie qu’elle n’en consomme, l’installation de capteurs ou de panneaux solaires est recommandée.

Je construis ma maison : comment suis-je impacté ?

Si vous avez pour projet de construire votre maison en 2022 ou en 2023, vous ou votre constructeur, architecte ou artisan devrez respecter les normes de la RE2020 pour pouvoir ériger votre future habitation.

Vous allez donc devoir utiliser des matériaux plus respectueux de l’environnement, faire très attention à l’orientation et à l’isolation de votre maison pour qu’elle reste fraîche en été et chaude en hiver (sur le modèle d’une maison passive), mais également être attentif à l’installation d’équipements permettant à votre maison de produire sa propre énergie.

Rassurez-vous, les constructeurs et les architectes sont au fait de ce changement de réglementation, ils sauront donc vous aiguiller dans ces différents choix lors de vos rendez-vous avec eux pour prévoir la construction de votre bien.

Il est possible qu’il y ait un impact financier sur votre projet comme le relève le site Capital : le ministère de la transition écologique a en effet simulé le coût d’une maison neuve sous la RE2020 et le journal a relevé une hausse de 4 à 5 % sur le prix total de la maison.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !