Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Construction d'une maison : comment bien choisir sa porte de garage ?

Vous faites construire votre maison et vous vous penchez sur le choix de votre porte de garage. Sectionnelle ou coulissante, aluminium ou PVC, motorisée ou non… découvrez les conseils à suivre pour choisir une porte adaptée à la configuration de votre garage et à vos besoins.

Construction d'une maison : comment bien choisir sa porte de garage ?

Sommaire

Le choix de la porte varie en fonction de la configuration de votre garage

Sectionnelle, battante, coulissante, à enroulement… pour votre porte de garage, vous avez le choix entre de nombreux modèles. Pour bien choisir une porte de garage, il est indispensable de prendre en compte la configuration de votre espace. Les portes sectionnelles sont composées de panneaux articulés s'ouvrant vers le plafond en coulissant sur deux rails horizontaux et deux rails verticaux. Elles ont l’avantage de ne pas déborder à l'extérieur ou à l'intérieur et permettent donc d’optimiser l’espace. De leur côté, les portes basculantes sont solides et faciles à manier. En revanche, elles sont peu adaptées en bordure de la voie publique car elles débordent sur l'extérieur. Les portes coulissantes, elles, ne débordent pas sur l'extérieur mais aucun obstacle ne doit gêner le refoulement à l'intérieur. Enfin, les portes pliantes sont esthétiques mais ne permettent pas la motorisation et nécessitent un encombrement important dans le garage. Si vous ne disposez pas d’assez de place pour installer une porte de garage se glissant sur les côtés ou au plafond, vous pouvez opter pour une porte de garage à enroulement. S’enroulant dans un coffre situé au plafond, elle permet un gain de place considérable dans le garage.

Bon à savoir

Si vos murs sont occupés mais que votre plafond est libre, une porte battante s'ouvrant sur l'extérieur peut convenir.

Quels matériaux pour votre porte de garage ?

De multiples matériaux permettent de concevoir des portes de garage. Pour bien choisir, vous devez prendre en considération l’esthétique de votre maison. Pour une plus grande harmonie, optez pour un matériau similaire à celui utilisé pour vos autres ouvertures. En dehors de l’esthétique, prenez également en compte le niveau d'isolation et de sécurité dont vous souhaitez bénéficier. Bois, acier, aluminium, PVC… chaque matière offre des avantages et des inconvénients. Le bois est isolant et résiste bien aux intempéries. Toutefois, il nécessite un véritable entretien et doit être traité. De plus, c’est une matière peu adaptée à la motorisation en raison de son poids. De son côté, l'acier est résistant et se décline en de nombreux coloris. En revanche, il doit être traité avec un anticorrosif pour éviter la rouille. Si vous optez pour une porte en acier, privilégiez les modèles à double paroi pour une meilleure isolation. L'aluminium est un matériau très résistant, léger et nécessitant peu d’entretien. Son prix est toutefois élevé et il vaut mieux privilégier les modèles pourvus d'une mousse de polyuréthane isolant. Enfin, matériau le plus utilisé, le PVC est accessible, léger et réclame peu d’entretien. Néanmoins, les couleurs se ternissent généralement dans le temps.

Conseil SeLoger

Les prix des portes de garage peuvent varier sensiblement d’un modèle à l’autre. Il est donc important de se fixer un budget et de s'y tenir.

Comment choisir la motorisation de votre porte de garage ?

Si vous souhaitez motoriser votre porte de garage, votre devrez tenir compte de plusieurs critères. Le choix de la motorisation dépendra du poids de votre porte, qui varie selon le matériau pour lequel vous avez opté, et du type de porte (basculante, sectionnelle, coulissante…). Par exemple, la motorisation à bras articulés ne convient qu’aux portes de garage battantes. C’est une motorisation sécurisée, assurant le verrouillage automatique de la porte une fois fermée. De plus, en cas d'effraction, certains moteurs exercent une contrepoussée. Pour les portes basculantes ou sectionnelles, la motorisation déportée est parfaitement adaptée. Fixée au plafond, elle entraine une chaîne, un câble ou une courroie, logé dans un rail central. De son côté, une motorisation intégrée est adaptée aux portes à enroulement, au portes basculantes et aux portes sectionnelles. Le moteur entraine la porte par le biais d’une chaîne ou d’une courroie crantée.

Bon à savoir

Les portes de garage motorisées peuvent être ouvertes ou fermées à distance via un appareil connecté (smartphone, tablette...).

Comment bien choisir la dimension de votre porte ?

Pour bien choisir votre modèle de porte, il est important de réaliser certaines mesures. En plus de la configuration du garage et de l’espace disponible, prenez en considération la largeur de passage nécessaire, qui dépend de la taille de votre véhicule. N’oubliez pas de prendre en compte les obstacles éventuels (tuyaux au plafond, rangements latéraux…). Il est nécessaire de disposer d’au moins 9 à 12 centimètres à droite et à gauche de l’ouverture, et d'au minimum 20 centimètres au-dessus. Pour être certain de bien choisir les dimensions de votre porte de garage, commencez par mesurer le tableau, c’est-à-dire l’encadrement de la porte. Ensuite, définissez la retombée sous plafond (la hauteur du linteau) et mesurez les écoinçons, c’est-à-dire les parties murales situées entre l’encadrement et le mur perpendiculaire le plus proche. Enfin, mesurez la surface libre au plafond, ainsi qu’à droite et à gauche. Précisons que si les dimensions de votre garage ne coïncident pas avec les dimensions standard d’une porte de garage, vous pouvez la faire fabriquer sur-mesure.

Bon à savoir

L’isolation de la porte est essentielle pour éviter les déperditions de chaleur, en particulier si l'accès à la maison est direct.

Plus de conseils :