Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment établir votre budget pour faire construire votre maison ?

Combien ça coûte de faire construire votre maison ? En fonction de la surface, des matériaux choisis et de ce que vous souhaitez prendre en charge, votre budget peut varier du simple au double.

Comment établir votre budget pour faire construire votre maison ?

Sommaire

Premier poste des dépenses d'une construction de maison : le terrain

Pour établir votre budget global de construction de maison, vous devez tout d’abord prendre en compte le coût du terrain et ses différents frais annexes. L’enquête sur le prix des terrains à bâtir en 2019, menée par le ministère de la transition écologique, a établi la moyenne des prix des terrains en France Métropolitaine à 82 100 € par parcelle. Ce montant va bien sûr évoluer en fonction de la taille du terrain et de son emplacement.

Notez également que si votre terrain est excentré, vous pourriez faire face à des frais annexes, comme des frais de raccordement, de viabilisation, de bornage ou encore de défrichage et d’aplanissement.

Le vendeur du terrain qui vous intéresse, devra, dans tous les cas, effectuer une étude de sol et vous la fournir. Vous pourrez ainsi établir plus précisément votre budget, en fonction de l’état de la parcelle.

Bon à savoir

Si vous projetez de construire votre maison dans un lotissement, le terrain sera par défaut constructible en l’état, raccordé, viabilisé et borné.

Contrat de construction de maison individuelle ou de maîtrise d’œuvre ?

Faire construire votre maison doit se faire sous contrat. Pour cela, vous avez plusieurs choix : le contrat de construction de maison individuelle, le contrat de maîtrise d’œuvre ou le contrat d’architecte.

Dans le premier cas, vous faites appel à un constructeur qui va pouvoir vous proposer une solution clé-en-main (CCMI avec fourniture de plan) ou au moins gérer le gros œuvre, la mise hors d’eau et hors d’air (CCMI sans fourniture de plan). Dans tous les cas, un contrat CCMI est fait de sorte que vous n’avez pas à surveiller le chantier : le constructeur est votre maître d’œuvre.

Le contrat de maîtrise d’œuvre, lui, est fait pour les particuliers qui souhaitent être les chefs de leur propre chantier. Avec ce type de contrat, c’est vous qui coordonnez les avancements et les différentes entreprises intervenant sur le chantier. Cependant, vous faites des économies sur les honoraires d’intervention d’un architecte ou d’un maître d’œuvre.

Le contrat d’architecte, enfin, est pour les projets plus onéreux, puisque vous faites appel à un architecte pour construire votre projet.

Bon à savoir

Quel que soit votre choix en termes de contrat, l’achat et le choix du terrain vous incombent.

La surface et la complexité de la maison

Autre élément à prendre en compte dans l’élaboration de votre budget de construction de maison, c’est la surface totale de votre maison, mais également la complexité de votre projet.

Si vous souhaitez une grande maison, avec plusieurs niveaux et des spécificités telles que des balcons, des alcôves ou tout autres aménagements originaux, alors le prix va être un peu plus élevé. Ajouter une piscine, un garage ou d’autres constructions annexes feront également gonfler la facture.

Cependant, si votre projet dépasse les 150 m², vous devrez obligatoirement faire appel aux services d’un architecte.

Le choix des matériaux influencera votre budget

Ce qui fera également évoluer le coût total de votre projet de maison, et de beaucoup, c’est le choix des matériaux qui vont composer votre habitation. En effet, une maison en béton vous coûtera bien moins cher à la construction qu’une maison passive entièrement faite de bois ! Cependant, les maisons écologiques seront plus économiques sur le long terme, notamment parce qu’elles ne nécessiteront pas ou peu de réparation sur le long terme, et vous permettront de faire de grandes économies d’énergie.

Pensez aussi à inclure dans votre budget les coûts des fenêtres, portes, revêtements et peintures que vous choisirez pour composer votre future demeure.

Bon à savoir

N’oubliez pas également d’inclure le budget décoration, qui lui aussi, mis bout à bout, fait chiffrer le coût total de la maison.

Les frais administratifs : permis de construire, frais de notaire…

Enfin, un dernier poste de dépenses à ne pas oublier lorsque vous établissez votre budget total pour la construction de votre maison, ce sont les frais administratifs. Parmi eux, on va bien sûr compter le permis de construire, dont le prix peut aller de 900 à 5 000 € selon l’envergure de votre projet.

La taxe d’aménagement sera également à prévoir. En 2021, son montant est fixé à 767 € par m² hors Île-de-France et 870 par m² en Île-de-France. N’oubliez pas non plus les frais de notaire et les diagnostics techniques, qui vont représenter eux aussi des coûts supplémentaires.

Bon à savoir

Dès le 1er janvier 2022, la RE2020 entre en vigueur.

Plus de conseils :