Comment réaliser l'extension de votre maison dans les règles de l'art ?

19 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Règles d'urbanisme, réglementation thermique, choix des matériaux, calcul du budget... on vous présente tous les éléments à prendre en compte pour réussir votre projet d'extension.

Image
Une extension de maison
Voici la marche à suivre pour une extension de maison réussie. © Ballygally View Images

Sommaire

Pourquoi construire une extension de maison ?

Un projet d'extension de maison présente de nombreux avantages. Que ce soit la construction d'une véranda, une surélévation de toiture, l'ajout d'une nouvelle pièce de vie, l'extension va, premièrement, vous permettre d'améliorer votre cadre de vie et d'agrandir votre maison.

Ensuite, c'est aussi le moyen de profiter rapidement de votre nouvelle construction grâce à un temps de travaux réduit comparativement à ceux d'une habitation complète.

Enfin, les coûts des travaux sont également moindres. Vous pouvez même recevoir des aides, notamment pour les travaux de rénovation thermique, comme l'isolation de la toiture.

Quelle est la surface idéale pour une extension de maison ?

La surface de votre future extension va dépendre de plusieurs critères :

  1. la nature de l'extension (terrasse, véranda, pièce supplémentaire),
  2. votre budget,
  3. le plan d'urbanisme local de votre commune,
  4. la distance entre la construction
  5. et le terrain de vos voisins.

Comment agrandir une maison sans permis de construire ?

En fonction de la surface de votre extension, vous aurez peut-être besoin d'un permis de construire. La législation stipule que si l'agrandissement concerné est d'au moins 20 m² de surface de plancher, vous aurez besoin d'un permis de construire. Sinon, une simple déclaration préalable suffira (DP).

Cependant, dans le cas d'une extension en zone urbaine, vous pouvez ajouter jusqu'à 40 m² sans permis de construire. Pour cela, votre commune doit posséder un plan local d’urbanisme et la surface totale de l'habitation (avant ou après travaux) ne doit pas dépasser 150 m². Ainsi, à titre d'exemple, si vous envisagez une extension de 15 m² pour une maison de 140 m² au départ, vous aurez quand même besoin d'un permis de construire.

Les démarches administratives peuvent parfois être fastidieuses, mais elles vous assurent de ne pas avoir de problème avec la mairie ou votre voisinage, une fois les travaux d'extension terminés.

Quelles sont les réglementations thermiques à respecter ?

La réglementation thermique pour les habitations et l'extension de maison est la RT2012. Cette dernière présente plusieurs règles que vous devez absolument respecter.

Par exemple, pour la construction et l'aménagement d'une extension avec salle de bains ou salle d’eau, vous devez utiliser une source d'énergie renouvelable.

Beaucoup d'autres éléments de cette réglementation peuvent être pris en compte comme la perméabilité à l’air du bâtiment ou encore la surface des baies.

Faut-il faire appel à un professionnel pour votre extension ?

De manière générale, il est préférable de faire appel à un expert du bâtiment et de la construction pour vos travaux d'extension de maison. C'est une solution intéressante non seulement pour faciliter vos démarches administratives mais aussi vous assurer du respect de la réglementation thermique et de la qualité des travaux de gros œuvre (maçonnerie, terrassement, soubassement, fondation...).

Chez SeLoger, nous vous proposons des professionnels de la construction et des artisans installés dans toute la France pour vous aider dans votre projet d'extension et d'aménagement.

Comment agrandir votre maison à moindre coût ?

Lors de la construction de votre extension de maison, choisissez les matériaux qui présentent le meilleur rapport qualité/prix. Le bois pour l'ossature et le verre pour les fenêtres, c'est la meilleure combinaison du marché. Pour faire encore plus d'économies, l’auvent et le chapiteau sont également de bonnes alternatives.

Quels sont les risques avec le voisinage ?

Pour les extensions de maison, les règles de voisinage concernent principalement la distance entre la maison de votre voisin et votre construction. Vous pouvez retrouver toutes ces règles en consultant votre plan local d’urbanisme aussi appelé PLU.

Dans le cas d'une absence de plan local, c'est le règlement national d’urbanisme qui s'applique. D'après ce règlement, il faut 3 mètres de distance minimum entre la maison des voisins et votre extension.

De plus, si votre construction dépasse la hauteur de 6 mètres, la distance minimale à respecter doit être égale à la moitié de l'habitation.

Combien coûte une extension de maison ?

Il est important de bien estimer le coût de vos travaux d'extension. En plus de la construction de la terrasse, de la charpente ou de toute autre extension, prenez également en compte le prix des travaux d’isolation, d’électricité, et les finitions. En moyenne, le coût d'une extension de maison se situe entre 700 et 2 500 € du m².

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French