Comment contrôler les travaux de construction de ma maison ?

08 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pendant tout votre projet de construction, des visites de chantier vont vous être proposées pour que vous puissiez suivre l’avancement de votre future maison. Mais que devez-vous observer à ces moments précis ? Pouvez-vous venir quand vous le souhaitez sur votre chantier ?

Image
controler-chantier-maison-selogerconstruire
Vous pouvez demander des visites supplémentaires à votre constructeur si vous le souhaitez, il ne sera pas en droit de vous les refuser. ©Leszek Glasner

Sommaire

Comment organiser vos visites de chantier ?

Vous devez savoir que dans l’optique où vous avez choisi de faire construire votre maison via un constructeur de maisons individuelles, un maître d’œuvre ou un architecte et que vous êtes lié avec eux par un contrat, tant que la maison n’est pas construite, ça n’est pas vraiment la vôtre.

Le chantier est en effet la propriété de celui qui en est responsable et dont ladite responsabilité est écrite dans le contrat que vous avez signé.

De ce fait, vous n’êtes pas en droit de venir quand vous le voulez et encore moins à l’improviste, sur le chantier de construction de votre maison. C’est à votre constructeur de vous proposer différentes dates pour venir voir l’avancement des travaux. En revanche, vous êtes en droit de demander des visités supplémentaires, notamment, avant chaque appel de fonds si jamais elles ne sont pas déjà prévues. Votre constructeur ne pourra alors pas vous refuser ces visites. Elles sont d'ailleurs vivement conseillées.

Pour plus de sécurité, vous pouvez également demander après chaque visite de chantier à ce que votre constructeur vous fasse un compte-rendu écrit des avancements, de vos discussions, et de vos réserves éventuelles.

Que faut-il observer pendant ces visites ?

En fonction de l’étape à laquelle se trouve votre chantier, vous n’allez pas observer les mêmes choses ! De ce fait, avant chaque visite, n’hésitez pas à demander à votre constructeur de vous expliquer où en est la maison : est-ce la construction des fondations ? La mise hors d’eau ? La mise hors d’air ? Notez que le plus important dans votre futur logement, c’est la mise aux normes et la bonne solidité du gros œuvre.

Vérifiez donc que les matériaux sont conformes, les dimensions aussi, que des fissures n’apparaissent pas déjà, etc. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner par une personne de votre choix, qu’il s’agisse d’un proche qui s’y connaît en travaux ou d’un autre professionnel, qui pourrait repérer d’éventuels problèmes de construction qui pourraient vous échapper.

Quand vous passez au second œuvre et aux finitions n’hésitez pas à utiliser les équipements pour vous assurer de leur bon fonctionnement : étanchéité des tuyaux et des fenêtres, un système électrique viable, etc.

A chaque nouveau rendez-vous, pensez à vous munir des plans, du cahier des charges et des comptes-rendus des avancements des précédentes visites.

Comment surveiller votre chantier si vous êtes maître d’œuvre ?

Dans certains cas et, notamment, si vous avez opté pour la construction de votre maison via des artisans indépendants et donc que vous avez choisi d’endosser le rôle de maître d’œuvre, vous êtes responsable et référent de votre chantier. C’est donc à vous de planifier vos visites de chantier, en sachant que vu que c’est vous le maître d’œuvre, vous pouvez venir quand vous le souhaitez sur le site. D’ailleurs, il sera plus judicieux que vous soyez très souvent sur le site plutôt que de vous contenter de simples visites, car c’est vous le coordinateur de tous vos artisans.

Pour ne pas vous perdre, tenez à jour vos comptes, réalisez des comptes-rendus quotidiennement pour pouvoir surveiller au plus près l’avancement de votre maison. Si besoin, prenez conseil auprès de professionnels ou auprès d’un de vos proches ayant l’expérience de la construction d’une maison. 

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !