Publi-communiqué

Comment élaborer son projet de maison ?

01 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La construction d’une maison est un projet qui génère du stress et demande beaucoup de temps et d’énergie. Pour vivre le plus sereinement possible les travaux de construction, il faut anticiper chaque étape et bien élaborer son projet.

Image
maison construire construction
Plusieurs étapes sont indispensables pour réussir son projet de construction de maison. © Eléonore H

Sommaire

Estimer votre budget construction

L’achat d’une maison est bien souvent le projet d’une vie, dans lequel vous investissez sur le long terme. Pour vous assurer de vous lancer dans un projet fiable qui ne vous mettra pas en difficulté financière, il est essentiel de bien définir votre budget pour la construction d’une maison. Cette estimation vous permettra de vous offrir un bien à la hauteur de vos moyens et ainsi d'éviter le risque de surestimer votre capacité de paiement et vos possibilités d’obtenir différentes options. 

Il convient alors d’envisager les dépenses dans leur totalité, en tâchant de ne pas oublier ou sous-estimer les frais annexes à la maison et au terrain, comme le coût du crédit, l’entretien annuel de la maison, la décoration, la taxe foncière, l'éventuel raccordement… 

Pour vous aider à estimer votre budget construction, votre conseiller bancaire peut vous faire une estimation précise, prenant en compte la globalité du projet et vos revenus mensuels. Il pourra alors vous prêter l’argent nécessaire, en établissant un échéancier sur un certain nombre d’années. Pour cela, la demande de prêt immobilier peut être anticipée et ainsi prendre de l’avance sur les démarches administratives.

Mais pour une première étape, vous pouvez d'abord commencer par estimer votre capacité d'emprunt sur le simulateur SeLoger.

Trouver un terrain à bâtir

La construction d’une maison individuelle passe en premier lieu par le choix du terrain. Celui-ci déterminera votre future adresse, votre quotidien (trajet domicile-travail, proximité des commerces et écoles…), mais aussi le prix et la faisabilité de votre projet. Dans l'ancien comme le neuf, la priorité reste l'emplacement ! S’éloigner du centre-ville est parfois une stratégie payante, mais pas toujours. Il faut en effet prendre en compte le passage de transports en commun, le coût du transport (péage, essence, parking…), et l’isolement. Si le terrain est alors moins cher, le coût de la vie après construction ne sera peut-être pas avantageux. 

Outre l’emplacement du terrain, sa viabilité est essentielle. Si vous choisissez de passer par un aménageur professionnel, vous profiterez alors d’un terrain en lotissement constructible et viabilisé. En contrepartie, il y a souvent des règles strictes à respecter, comme le coloris de la maison, le matériau utilisé, le choix des clôtures… Vous pouvez aussi choisir une parcelle de terrain en diffus, c’est-à-dire vendue par un particulier. Dans ce cas-là, c’est à vous de vous assurer que le terrain est constructible, en demandant un certificat d’urbanisme auprès de la mairie et qu’il est viabilisé. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir alors un budget pour le raccordement aux différents réseaux (électricité, eau, Internet…).

S vous choisissez d'être loin du centre-ville, n'oubliez pas de calculer vos dépenses de transport.

Choisir votre constructeur

Le choix du constructeur est toujours un sujet épineux, car la concurrence est rude et les avis divergent. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • L’auto-construction : cette solution vous invite à trouver et gérer vous-même la coordination entre tous les artisans et experts.
  • Le maître d’œuvre : ce professionnel est en charge de la supervision du chantier, mais ne peut pas effectuer de travaux. Il est donc de votre ressort de trouver les artisans et le maître d’œuvre se chargera d’assurer les délais, la coordination entre les professionnels ou encore le respect du budget.
  • L’architecte : chargé de concevoir votre maison, il peut aussi sélectionner les artisans et superviser les travaux.
  • Le constructeur de maisons individuelles comme Maisons Pierre par exemple : prenant en charge la totalité du projet, il est votre interlocuteur unique et travaille dans un cadre juridique sécurisant. Soumis à la loi de 1990, ce professionnel passe par un Contrat de Construction d’une Maison Individuelle (CCMI), un document assurant la bonne réalisation du projet.

Pour choisir votre constructeur, vous pouvez vous baser sur ces critères, mais aussi sur la réputation de l’entreprise et sa proximité.

Choisir ou concevoir votre maison

De nombreux constructeurs disposent d’un catalogue de maisons, qui servent de base à votre projet. Ces maisons proposent une architecture, des équipements, des plans et des aménagements, que vous pouvez ensuite personnaliser avec différentes options. Mais vous pouvez aussi choisir de concevoir une maison entièrement sur-mesure et imaginer votre futur logement de A à Z. Le choix de la maison doit être fait selon vos envies et besoins, mais également en fonction de votre budget.

Vous pouvez personnaliser votre maison grâce à des options du catalogue constructeur.

Effectuer les démarches administratives

Personne ne l’ignore, devenir propriétaire demande d’effectuer une multitude de démarches administratives. Parmi toutes les procédures à suivre, les principales concernent :

  • La signature du contrat de construction, qui fixe notamment le prix et le délai de livraison, mais également de nombreuses modalités liées à la construction.
  • Le permis de construire, qui est délivré par la mairie et peut être accompagné d’un certificat d’urbanisme.
  • Le financement du terrain et de la maison, qui peut être effectué par crédit immobilier avec apport et potentiellement faire l’objet d’une aide financière (PTZ...).

Toutes ces démarches peuvent être entièrement effectuées par votre constructeur de maisons individuelles et ainsi vous soulager l’esprit et vous libérer du temps.

Suivre le chantier et enfin devenir propriétaire

Que vous passiez par un constructeur ou par différents artisans, il est indispensable de garder un œil sur l’avancée des travaux. Pour cela, rien de plus efficace que de visiter le chantier régulièrement. Au-delà des visites obligatoires à chaque appel de fonds, vous pouvez aussi établir un calendrier de visites avec votre constructeur et ainsi profiter d’une réunion de chantier qui vous permettra d’avoir un compte-rendu précis de l’avancée des travaux. Bien que la maison soit la vôtre, sachez que vous ne pouvez pas accéder librement au chantier. En effet, durant les travaux, la zone est considérée comme dangereuse et est donc sous la responsabilité juridique du constructeur. 

C’est à la remise des clés, à la fin du chantier, que le constructeur vous transfère la garde juridique de la maison et que vous devenez officiellement propriétaire. Une dernière visite permettra de mettre le doigt sur d’éventuelles réserves, que le constructeur devra lever dans les plus brefs délais. La construction d’une maison est un projet de longue haleine, pour lequel il est important d’être conseillé et guidé par un constructeur expérimenté, comme Maisons Pierre qui possède un savoir-faire de plus de 37 ans et rappelez-vous qu'en cas de problème de construction, vous êtes couverts par la garantie dommage-ouvrage et la garantie décennale du constructeur !

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !