Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment suivre des travaux de construction à distance ?

Vous construisez une résidence secondaire ou projetez de déménager lorsque les travaux de votre maison neuve seront terminés ? En attendant, suivre le chantier de construction à distance peut être compliqué… Mais cela reste parfaitement possible !

Comment suivre des travaux de construction à distance ?

Sommaire

Pour gérer les travaux à distance, faites appel à un maître d’œuvre

Pour que la construction de votre maison à distance se déroule sans accrocs et surtout que le chantier avance même quand vous n’êtes pas sur place, il n’y a pas de secret, vous devez embaucher un maître d’œuvre, un architecte ou un chef de chantier. En effet, vous pouvez endosser ce rôle si vous êtes sur place, car cela demande de coordonner les différents corps de métier.

Or, à plusieurs centaines de kilomètre de votre future maison, il vous sera très difficile de coordonner facilement les travaux du maçon, du plombier, de l’électricien et du carreleur. Vous devrez donc déléguer cette partie et confier vos travaux à un professionnel qui va s’occuper de l’organisation. Celui-ci va non seulement coordonner les différents artisans, mais va également s’assurer, pour vous, de la bonne avancée des travaux. Enfin, il vous donnera régulièrement des nouvelles à propos de l’avancée de votre projet et vous organisera des visites de chantier pour venir constater vous-même des avancements.

Ce professionnel peut être un maître d’œuvre, un architecte, un promoteur ou bien une entreprise générale de bâtiment (appelée aussi entreprise « tous corps d’état »), qui embauche, comme son nom l’indique tous les corps de métiers et va s’occuper de la gestion du chantier.

Bon à savoir

Pensez à embaucher un maître d’œuvre en qui vous avez confiance, mais surtout qui se trouve dans la région/le département dans lequel vous construisez votre maison. C’est un professionnel qui connaît son secteur et les artisans du coin, ce qui est de bon augure pour votre projet.

Est-il possible d’installer des caméras sur votre chantier pour le surveiller ?

Il peut être possible aussi d’installer des caméras de surveillances, mais pour veiller au respect du droit à l’image des ouvriers présents sur votre chantier, vous devrez non seulement les installer uniquement après avoir obtenu leur accord, mais également indiquer très clairement la présence des caméras sur le site de construction, via des panneaux.

D’après la CNIL, l’installation de caméras de surveillances sur un lieu de travail doit être faite uniquement en motivant d’un intérêt légal et légitime d’un tel acte. Vous devrez donc prouver le bien fondé de votre démarche aux ouvriers que vous employez et obtenir leur accord écrit.

Notez enfin que les nouvelles technologies permettent aujourd’hui de pouvoir surveiller les chantiers. Il existe par exemple des logiciels de suivi de chantier, que votre maître d’œuvre ou l’entreprise à laquelle vous avez confié votre projet peut configurer afin de vous aider à suivre en temps réel ou presque la construction de votre maison.

Pouvez-vous demander à une tierce personne de suivre les travaux ?

Une dernière solution pour suivre votre chantier à distance : envoyer l’un de vos proches à votre place. C’est une pratique répandue, en particulier chez les personnes qui décident de construire ou rénover une maison dans leur région d’origine ou dans une région dans laquelle habitent certains de leurs proches. Vous pouvez donc tout à fait mandater une tierce personne pour surveiller le chantier de construction de votre maison neuve, peu importe qui elle est. Il n’y a pas besoin que cette personne soit de votre famille, par exemple.

Pensez simplement à confier la mission à une personne motivée et consciencieuse, qui se rendra bien sur votre chantier régulièrement et prendra sa mission à cœur.

Bon à savoir

Pour rendre les choses légales, vous pouvez mandater par écrit cette personne. L’accord doit être explicitement consenti par vous-même et par la personne mandatée, comme indiqué à l’article 1984 du Code Civil.

Plus de conseils :