Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quel type de peinture choisir ?

Vous avez fait construire ou rénover votre maison et en êtes à l’étape délicate de la peinture ? Trouver la couleur est une chose, mais devant l’abondance des types de peintures disponibles, le choix peut s’avérer délicat. Voici nos conseils !

Quel type de peinture choisir ?

Sommaire

Les différents types de peintures disponibles

La peinture acrylique

C'est la peinture la moins chère, (entre 12 et 15 € le litre) et l’une des plus populaires.  N’ayant que peu d’odeur et bénéficiant d’un séchage rapide, elle accélèrera probablement une installation dans les lieux.  Elle n’est pas pour autant conseillée dans toutes les pièces, car elle n’est pas lessivable avec des produits d’entretien. Il est donc préférable d’opter pour un autre type de peinture dans les pièces d’eau (cuisine, salle de bains). Méfiez-vous également, la peinture acrylique à tendance à faire ressortir les défauts si la surface n'est pas uniforme.

La peinture glycéro

Elle coûte, environ 25 € le litre. Elle est réputée pour être d’aspect “lisse”, la peinture glycéro (glycérophtalique) est particulièrement résistante aux chocs et à l’humidité. Ne pouvant être enlevée qu’avec du White Spirit, elle est ainsi parfaitement lessivable et adaptée aux pièces d’eau. C’est aussi une peinture qui a particulièrement sa place dans les lieux de type couloir ou cage d’escalier, où les traces de mains ont tendance à s’accumuler et pourront ainsi être facilement effacées.  Attention toutefois, si cette peinture semble idéale, elle est composée de métaux lourds réputés toxiques et polluants et répand une odeur très forte et désagréable. Ce n’est donc pas indiqué si vous construisez une maison écologique ! 

La peinture alkyde

Elle est placée juste entre la peinture glycéro et la peinture acrylique, la peinture alkyde se compose d’eau et d’huile. Un bon compromis donc, sachant que celle-ci est sans odeur et lessivable. Elle reste malgré tout moins couvrante que la peinture glycéro. Par ailleurs, son temps de séchage est très long : jusqu’à plusieurs semaines. Elle est également légèrement moins couvrante que la glycéro et peut jaunir avec le temps, ce qui est à considérer dans le cas d’un logement neuf mis en location. Comptez en moyenne entre 30 et 50 € le litre pour ce type de peinture.

La peinture bio

Avec moins de composants toxiques que les autres, facile d’application et tout aussi résistante, les peintures bio sont composées de chaux, d’argile ou de potassium. Elles ont également la vertu de réguler le taux d’humidité de votre intérieur. Il est cependant possible que votre choix de couleur soit légèrement restreint. Comptez entre 6 et 12 h entre chaque couche, ce qui doit compter dans la durée des travaux et la date d’aménagement. Ce type de peinture coûte entre 15 et 25 € le litre.

Bon à savoir

Pour pouvoir être considéré comme « biologique », un produit doit être fait de 95 % minimum de composants naturels très peu transformés et cultivés dans le respect de l'agriculture biologique.

Comment appliquer de la peinture sur les murs ?

Peu importe le type de peinture que vous choisissez, il y a des règles immuables avant de passer à l'application : 

  • Les murs doivent être lisses, secs et propres dans la mesure du possible. 
  • Attendez bien la fin des travaux de construction de votre maison pour peindre, surtout si vous construisez en saison humide.
  • Même si vos travaux sont achevés et vos murs semblent lisses, n’hésitez pas à faire le tour de votre maison flambant neuve (ou fraîchement rénovée) pour y repérer les éventuelles aspérités dans les surfaces à peindre. 
  • Enduire les défauts et surtout bien poncer les murs, (après la pose de placo notamment), permet un rendu lisse et plus net.
  • Ne négligez pas les plafonds !

N’oubliez pas de compter la peinture dans votre budget. Pour pouvoir en faire une estimation, comptez le nombre de m² à peindre, divisez ce nombre par le rendement de la peinture (indiquée sur le pot) et multipliez le total par le nombre de couches. 

Bon à savoir

Ne lésinez pas sur la sous-couche de peinture, notamment sur du placo. Celle-ci réduira l’absorption des murs et vous permettra un rendu plus homogène. Pensez à prendre quelques pots supplémentaires si besoin.

Faire appel à un pro ou le faire soi-même  ?

Cela dépendra de votre budget, mais également du temps que vous pouvez allouer aux travaux de votre maison et de votre « niveau ». Bien sûr, tout le monde peut peindre, mais n'oubliez pas que s'il existe des professionnels c'est justement parce qu'il y a tout de même des subtilités pour bien peindre... et il s'agit d'une tâche longue, prenante et fatigante, surtout quand on a toute la maison à peindre !

De ce fait, observez votre situation. Si vous avez du temps le soir ou les week-end et que votre budget est un peu serré pour la décoration de votre maison tout juste construite, dans ce cas vous pouvez vous occuper vous-même de la peinture ! Pensez à suivre nos conseils dans le paragraphe ci-dessus pour bien appliquer la peinture, pour respecter le temps de séchage entre chaque couche et pour choisir la bonne peinture pour la bonne pièce.

En revanche, si vous n'avez pas de temps à allouer à cette tâche, vous pouvez faire appel à un professionnel. N'oubliez pas d'interroger plusieurs d'entre eux afin de trouver le devis le plus intéressant pour vous.

Vous pouvez aussi couper la poire en deux ! Vous pouvez par exemple vous charger de certaines pièces et demander à un peintre en bâtiment de s'occuper des pièces plus grandes ou plus compliquées, comme la cuisine, la salle de bains ou encore le salon avec une grande hauteur sous plafond.

Plus de conseils :