Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment choisir mes revêtements de sol ?

Vous avez opté pour la construction ou la rénovation de votre maison et vous vous questionnez sur les sols ? L’abondance de choix peut vous laisser hésitant, mais voici quelques pistes pour vous y retrouver.

Comment choisir mes revêtements de sol ?

Sommaire

Les critères à prendre en compte pour choisir vos sols

Comme pour toutes les étapes dans les travaux de construction ou de rénovation, il est important de réfléchir en amont aux choix de vos sols.  Si certains critères, comme le prix, semblent parfois évidents, n’oubliez pas également de penser à votre futur décor ainsi qu’à l’entretien : certains en demandent bien plus que d’autres ! Par ailleurs, tous les sols ne s’adaptent évidemment pas à n’importe quelle pièce de votre logement. Gardez bien à l’esprit que la majorité des sols existent en divers coloris ou en imitation à d’autres. (Un carrelage grès imitation béton par exemple.)

Bon à savoir

Même s’il est plus commun de n’avoir qu’un type de sol par pièce, pourquoi ne pas mixer les motifs sur certaines parties ou certains carreaux ? Cela apportera de la personnalité et du caractère à la pièce.

Bien choisir vos sols selon les pièces : les pièces d’eau

Dans les grandes lignes, le sol de chaque pièce devra répondre à des caractéristiques spécifiques, autant sur le plan esthétique que pratique. Pour la cuisine et la salle de bains, il est d'usage de choisir des sols étanches, faciles d’entretien, résistants et antidérapants.

  • Le carrelage : il reste le meilleur atout pour les pièces d’eau. La tendance du moment est au grès cérame, plus écologique et polyvalent. Les carreaux de ciment sont également un bon compromis, notamment pour sa salle de bains si vous souhaitez y installer une douche à l’italienne. 
  • La pierre naturelle : c’est une alternative possible, plus écologique avec un rendu plus brut. Toutefois, elle demande un entretien plus complexe. Son prix est également un peu supérieur aux autres. Il en va de même pour le béton. 
  • Les parquets : si vous êtes tentés par le bois dans les pièces d’eau, sachez que cela est possible mais nécessite de grandes précautions. Vous serez limité à certains types de bois, de poses et de finitions. 
  • Le PVC  : bien que n’étant pas spécialement contre-indiqué, il vous faudra un sol plutôt épais (20mm minimum). Méfiez-vous également de sa solidité, les débris de verre ou les chocs peuvent rapidement abîmer ce type de sol. 
  • Le lino, lui, est à éviter dans les pièces humides 

Sachez que sur certains sols destinés aux pièces d’eau, il existe une norme de résistance à la glissance. Pensez à vous y référer lorsque vous réalisez votre achat afin d’éviter les accidents.

Bon à savoir

Si votre cuisine est ouverte, pensez à harmoniser le sol avec celui de votre pièce à vivre.

Quels revêtements adopter pour le sol des chambres ?

Pour les chambres, mettez l’accent sur la chaleur de la pièce, son isolation et le confort sous vos pieds, qui peut être accentué, par exemple, par un système de chauffage au sol.

  • Le liège : écologique, pratique et moderne, le liège est particulièrement bien adapté pour les chambres. 
  • Le parquet et le stratifié : solides, chaleureux, pratiques et résistants dans le temps.
  • La moquette : longtemps décriée et considérée comme vieillotte, la moquette n’est pas forcément à reléguer au second plan. Isolante, confortable et agréable sous les pieds, elle est à considérer pour les chambres d’adultes. Certains types de moquette permettent à présent d’en faciliter le nettoyage ainsi que les acariens. Pour les chambres d’enfants, elle n’est pas conseillée, car difficilement lavable à la suite de tâches. 
  • Le vinyl : moins cher et personnalisable, c’est un bon compromis pour les chambres. 
Bon à savoir

Si vous optez pour des parquets, pensez à poser les lattes à la verticale en direction des fenêtres afin d’agrandir les pièces visuellement.

Pour quels types de sol opter dans les pièces de vie ?

Pour le séjour, le salon, les couloirs, soit les pièces de passage, de vie et de convivialité, privilégiez un sol qui vous semble confortable, compte tenu du temps que vous y passerez. Ces pièces sont aussi souvent sujettes à des réorganisations, pensez à bien protéger les pattes de vos meubles afin de ne rien abîmer.

  • Le parquet  massif : une valeur sûre, durable dans le temps, solide et résistant... C’est une très bonne solution. Il peut être un peu onéreux malgré tout et plus compliqué dans la pose.
  • Le parquet flottant : moins solide et durable que le parquet massif, il reste une très bonne alternative aussi bien dans sa tenue que dans ses qualités esthétiques.
  • Le carrelage : moins souvent plébiscité dans les pièces à vivre, il est pourtant une bonne option si vous voulez apporter un style contemporain à vos pièces. 
  • Les sols « naturels »: jonc, coco ou visal, ces sols peuvent s’adapter aux pièces à vivre pour peu que vous preniez vos précautions. Pas de lavage à l’eau et à éviter dans les endroits en contact direct avec la lumière, ces sols sont idéaux pour réduire votre empreinte carbone et apporter une touche d’originalité à votre logement. 
Bon à savoir

Si certaines surfaces peuvent être simples à poser, n’hésitez pas à demander une pose professionnelle pour vous assurez que votre sol tiendra dans le temps. De même, si vous disposez d’un chauffage au sol, vérifiez bien que votre type de revêtement soit compatible et ne négligez pas la sous-couche.

Plus de conseils :