Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quelles sont les différentes étapes d'une rénovation électrique ?

Rénover électriquement un logement ancien permet de se conférer aux normes en vigueur, d’éviter d’éventuels accidents mais aussi de faire des économies d’énergie. Suivez notre guide pour bien refaire l’électricité de votre bien, en toute sécurité.

Quelles sont les différentes étapes d'une rénovation électrique ?

Sommaire

Réaliser un diagnostic avant d’effectuer les travaux de rénovation

Avant de commencer à envisager les travaux de rénovation de votre système d’électricité, il vous faudra d’abord établir un diagnostic global pour savoir exactement dans quel état sont les installations et les circuits.

Cette étape doit être réalisée par un professionnel agréé, que ce soit un diagnostiqueur ou un électricien. Celui-ci va regarder l’état général de votre électricité, que ce soit le compteur, le circuit, le disjoncteur, mais aussi les interrupteurs et les prises électriques, etc. L'expert va vérifier également de la conformité de vos installations actuelles afin de déterminer si le système a besoin de rénovation simple, d’une mise aux normes ou d’un changement complet. En tant que professionnel du secteur, il pourra également vous conseiller sur les travaux à effectuer en fonction de son diagnostic bien sûr, mais aussi de votre projet et de votre budget.

Bon à savoir

Le diagnostic électrique pour un projet de rénovation peut être en partie remboursé par le dispositif Ma Prime Rénov’.

Établir le budget nécessaire à votre projet

Une fois que le diagnostic a été établi, vous devrez commencer à élaborer votre budget. L’électricité étant indispensable à votre vie quotidienne et la discipline étant particulièrement technique, ce sera l’un de vos postes de dépenses le plus important si vous êtes dans une démarche de rénovation entière d’une maison.

Votre enveloppe va être influencée par différents éléments :  votre projet, l’ampleur des travaux (faut-il refaire le tableau électrique, la salle de bains uniquement ou toute votre maison ?), les matériaux et le matériel qui vont être utilisés, le professionnel qui vous accompagne et également le type de pose électrique. Pour payer moins cher, vous pouvez opter pour une pose apparente (ou « en saillie »), dans laquelle les fils électriques vont être camouflés dans les moulures et les plinthes. La pose encastrée, elle va être plus chère mais plus élégante, car le système électrique va être caché dans les murs. Troisième solution : la pose mixte, qui va combiner les deux méthodes précédentes.

Bon à savoir

Si vous rénovez l’intégralité de l’électricité de votre maison, vous pouvez vous fier au prix au m² d’une rénovation de ce type, soit entre 80 € et 100 € par m².

Choisir le bon artisan pour effectuer vos travaux

A moins que vous ne soyez vous-même un professionnel du secteur, il est indispensable de faire effectuer ces travaux par un expert. Les travaux d’électricité ne s’improvisent pas et sont parmi les plus dangereux : la prudence est de mise ! Pour choisir votre artisan, vous pouvez d’abord demander à votre entourage des recommandations. Si vous n’avez pas de conseil à portée de main, n’hésitez pas à demander des devis à plusieurs professionnels ! Ceux-ci doivent être détaillés et comprendre les différents services et installations à prévoir, mais également le coût de la main d’œuvre et des matériaux.

Faites également attention à ce que votre artisan respecte les normes en vigueur, soit déclaré et n’emploie pas d’employés « au noir ».  Ces travaux étant dangereux, si un accident survient et que l’employé n’est pas déclaré, en tant que propriétaire du lieu d’intervention, vous pourriez être inquiété légalement et devoir rembourser les soins de la personne accidentée.

Comment suivre les travaux de rénovation électrique ?

Si vous êtes le maître d’œuvre du chantier (c’est-à-dire que vous n’en n’avez pas engagé, lui ou un architecte) et que vous faites appel à différents artisans en plus d’un électricien (menuisier, plombier…) ce sera donc à vous de coordonner vos équipes et les rendez-vous, afin que votre chantier avance correctement. Vous devrez être particulièrement investi.

Dans le cas où vous avez confié tout cela à un autre professionnel, vous pourrez vous contenter de suivre de loin l’avancement du projet, d’en demander des nouvelles et de vous présenter aux visites de chantier qui seront prévues.

Plus de conseils :