Rénover une maison en vue de la louer : tout ce qu’il faut savoir

18 jan 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Acheter une maison à rénover afin, in fine, de la louer vous permettra de faire non seulement une plus-value sur votre investissement, mais en plus de vous dégager un revenu supplémentaire non négligeable. No stress, on vous accompagne dans ce nouveau projet !

Image
renover-maison-louer-selogerconstruire
Rénover pour louer vous permettra de vous apporter un revenu confortable tout en investissant moins. ©FrankHH - Shutterstock

Sommaire

Maison à rénover : comment bien la choisir ?

Dans certains cas, il est plus facile de louer un bien rénové, qui apportera au logement visé le confort moderne, tout en conservant le charme de l’ancien.

Cependant, il est essentiel de bien choisir sa localisation : ciblez un endroit avec une forte demande locative pour ne pas vous retrouver avec une maison sur les bras, dans laquelle vous avez investi du temps et de l'argent... mais que vous auriez du mal à louer au prix du marché. 

D’ailleurs, peu importe l’état de la maison que vous souhaitez rénover, vous pouvez envisager de faire appel à un expert pour évaluer globalement l'ampleur et le budget prévisionnel à prévoir pour les travaux de rénovation. C'est également le bon moyen d'estimer la rentabilité en comparant votre budget (achat + travaux) au loyer que vous pourrez demander.

Depuis le 1er janvier 2023, les logements doivent correspondre à certaines spécificités énergétiques pour pouvoir être loués. Assurez-vous donc que votre DPE ait la meilleure note possible à l'issue de sa rénovation. 

Rénover pour louer… oui mais par où commencer ?

Dans un premier lieu, vérifiez  l'électricité, le chauffage, l'isolation et la plomberie. Ce sont les domaines d'investissement non seulement les plus coûteux, mais aussi parmi les plus stricts au vu des nouvelles lois énergétiques ayant trait aux locations.

Ensuite, il faut s'assurer de la solidité des murs et repérer les éventuelles infiltrations ou traces d'humidité qui pourraient vous donner des indices sur les points faibles du logement.

Pour les murs, améliorez les isolations thermiques et phoniques. Ne négligez pas le double vitrage. En ce qui concerne les murs, préférez la peinture au papier peint. Il sera plus simple de remettre un coup de peinture après la location que de refaire intégralement la pose d'un papier peint.

Concernant les sols, si le logement comporte du plancher, essayez au maximum de le conserver pour la plus-value qu'il peut apporter. Vous pouvez tenter de  lui redonner son aspect d'antan, en le ponçant et le cirant.

Si certains sols ne vous plaisent pas mais sont en bon état, vous pouvez les recouvrir avec un parquet flottant que vous pourrez clipser au-dessus du sol originel sans le coller et ainsi vous laisser la possibilité de le faire réapparaître par la suite. 

Si vous voulez procéder à la démolition de certains murs, ne le faites pas seul ! Ils pourraient être porteurs et cela fragiliserait votre maison. Demandez l’avis d’un expert au préalable.

Comment être assuré de louer un bien fraichement rénové ?

Certains éléments clés sont toujours des atouts pour trouver des locataires, c’est le cas d’une cuisine moderne et bien équipée, d’une salle de bains (pas trop étriquée !) et d’un salon ouvert et lumineux. N’hésitez pas à faire appel à un architecte d’intérieur et à lui poser la question de savoir s'il est possible de casser certains murs pour agrandir l’espace.

De manière générale, n’oubliez pas de mettre en avant tout ce qui pourrait apporter de la valeur à votre maison. Accentuez le charme de l’ancien, créez des espaces… et si vous comptez louer votre bien rénové en meublé, ne négligez ni la décoration ni l’aménagement. Au besoin entourez vous d’un architecte d'intérieur ou d’un décorateur : il est important de savoir créer le coup de cœur lors des visites.

Une fois les finitions terminées, vous pouvez mentionner dans votre annonce tous les aménagements que vous aurez apportés à votre bien pour mettre toutes les chances de votre côté.

Si vous décidez de mettre votre bien en location meublée, n’oubliez pas d’y installer tous les équipements obligatoires : literie (avec couette et/ou couverture), volets ou rideaux dans les chambres, plaques de cuisson, four ou micro-ondes, réfrigérateur, etc.

French

A la une !