Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quel revêtement choisir pour votre toiture ?

Votre future maison est bientôt mise hors d’eau ? Il est temps de vous pencher sur le choix du matériau qui va recouvrir la charpente ! Ardoises, tuiles, toit terrasse… en fonction de vos goûts et de votre budget, vos options sont nombreuses.

Quel revêtement choisir pour votre toiture ?

Sommaire

Quels critères intégrer pour choisir votre toiture ?

Ce n’est pas seulement en fonction de vos goûts que vous devrez porter votre choix sur un matériau A ou B pour le toit de votre maison neuve ou votre extension. Tout d’abord, vous devrez éventuellement consulter à nouveau le plan local d’urbanisme (PLU) en vigueur dans votre commune. S’il existe, il impose peut-être certains matériaux pour les toitures des maisons construites ou rénovées dans la zone qu’il couvre.

Également, vous devrez faire votre choix en fonction de votre lieu d’habitation. Certains éléments sont plus résistants que d’autres aux intempéries. Froid, chaud, pluie, vent, embruns… votre toit devra tout supporter et pour longtemps ! Les caractéristiques météorologiques de votre région devront donc fortement influencer votre choix.

Bon à savoir

Dans le cadre d’une rénovation, choisissez également votre toiture en fonction de ce que peut supporter (ou non) votre charpente : certains matériaux sont bien plus lourds que d’autres !

Quels sont les différents revêtements utilisables ?

Pour une toiture, les matériaux sont variés et nombreux. Voici une liste non-exhaustive des plus répandus en France et leurs caractéristiques :

  • Les tuiles : un classique en France, qui peut tenir jusqu’à 70 ans sans accrocs si les intempéries ne sont pas trop importantes. Elles résistent très bien à la chaleur et sont particulièrement adaptées aux toits à pente légère. Attention, elles sont fragiles face au froid. Elles conviendront mieux à des maisons situées en région PACA, par exemple.
  • Les ardoises :  d’une longévité pouvant atteindre 150 ans, les ardoises sont un peu plus chères que les tuiles, mais elles gardent leur couleur intacte avec le temps. Elles résistent très bien aux intempéries (y compris aux tempêtes de Bretagne) et peuvent s’installer sur des toits à forte pente. Elles nécessitent cependant un entretien plus régulier et sont assez lourdes.
  • Les toits terrasse : ceux-ci vous permettent de gagner des m² supplémentaires, mais il faut que votre charpente puisse supporter ce poids supplémentaire ! La pente de votre maison devra être comprise entre 0° et 35°, sans quoi vous ne pourrez pas construire de toit terrasse.
  • Le métal : qu’il s’agisse de zinc, de cuivre ou d’aluminium, c’est le choix de la légèreté ! D’une grande longévité, le métal est particulièrement étanche et n’a besoin d’aucun entretien ou presque. Cependant, le zinc a une pose complexe (il n’est pas modulable) et n’aura aucun effet sur votre isolation. Vous devrez faire vos choix en amont d’isolation. Certains métaux ne sont pas compatibles avec toutes les charpentes, renseignez-vous avant de porter votre choix sur ces matériaux.
  • Le bois : pour une maison écologique, c’est le matériau le plus adéquat ! Il peut atteindre une durée de vie de 120 ans et est parfaitement étanche (contrairement à ce que l’on peut penser). Attention, c’est un matériau qu’il faudra traiter régulièrement pour éviter la mousse et les insectes.
  • La chaume : pour donner un charme rustique à votre maison, la chaume est idéale ! C’est également un excellent isolant, qui peut remplacer la laine de verre dans la charpente. Les toits en chaume ont la particularité d’éviter de poser des gouttières, tellement ils sont résistants à la pluie. Attention, la chaume n’est envisageable que si la pente de votre toit fait plus de 35°. Elle n’est pas indiquée si vous habitez une région chaude et sèche, à cause du risque d’incendie.
Bon à savoir

Pour bien choisir les matériaux de votre futur toit, pensez à vous faire épauler par un couvreur, qui saura vous orienter en fonction de votre charpente, de l’inclinaison de votre toit, de votre région, de votre budget, etc.

Quel budget prévoir pour chacun de ces matériaux ?

Chacun de ces matériaux représente un budget différent. Notez que les prix partagés ici ne comprennent pas la pose :

  • Les tuiles en terre cuite coûteront entre 25 € et 55 € par m².
  • Les toits en ardoises représentent un budget allant de 25 € et 75 € par m².
  • Un toit en métal, lui, vous coûtera entre 10 et 40 € le m². S’il s’agit de zinc, le prix sera plutôt compris entre 40 et 80 € par m².
  • La construction d’un toit terrasse par un professionnel vous coûtera entre 150 et 450 € par m², selon les matériaux et l’expert choisi.
  • Pour installer un toit en bois, comptez un budget de 20 € à 75 € par m², en fonction de la qualité du bois choisi.
  • La pose d’un toit rustique en chaume par un professionnel représentera un budget de 90 € à 160 € par m², en fonction du couvreur choisi et de la complexité de votre toit.